SAFIR est une recherche conçue et pilotée par d’importants acteurs de santé publique, qui jouent tous un rôle majeur dans la surveillance des traitements médicaux.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM)
Elle a pour rôle de garantir la qualité et la sécurité des produits de santé, avant leur mise sur le marché, puis de les surveiller tant qu’ils sont utilisés. L’ANSM assure le financement intégral de la Recherche SAFIR et ainsi son indépendance.

Les Centres Régionaux de Pharmaco-Vigilance (CRPV)
Ce sont 33 organismes publics régionaux dédiés à la surveillance des produits de santé. Ils constituent le réseau de proximité dans la sécurité du médicament.
En tant qu’organisateur et concepteur de la recherche SAFIR, l’ANSM et le Cephepi ont la volonté d’établir la plus grande proximité possible avec les patients qui vont y participer, en confiant la mission de recueil et d’analyse de l’information aux CRPV.
En cas de suspicion d’effet indésirable lié à votre traitement, le CRPV de votre région analysera l’ensemble des données que SAFIR mettra à sa disposition. Il pourra ainsi définir un niveau d’urgence et contacter votre médecin, comme la loi l’y oblige, afin d’obtenir des confirmations médicales.

Le Centre de pharmaco-épidémiologie des Hôpitaux de Paris (Cephepi – AP-HP)
Il a quant à lui pour vocation d’évaluer dans une perspective épidémiologique et scientifique les traitements : leurs risques, leurs bénéfices et leurs conditions d’utilisation.